15-16/07/2014
Wir haben in Pisac, einem kleinen schoenen Dorf neben Cusco, eine grosse Feir erleben dürfen. Es ist eine Katholische Prozession, wie zum Ostern in Kolumbien,  aber hier ist die Mischung mit der Inka Kultur extrem interessant, mit viel Musik, viele Tanze und wunderschöene Maske. Genisst nur die Fotos.

Encore des processions, nous direz-vous, vous en avez déjà vu plein lors de la semaine Saine en Colombie (pour ceux qui suivent). D’accord, il s’agit d’une fête religieuse catholique – c’est bien la Sainte Vierge qui est fêtée, sortie de l’église et promenée à travers tout le joli village de Pisac, près de Cusco. Mais c’est aussi un très bel exemple de syncrétisme entre la religion imposée par les Espagnols et les anciennes croyances locales – les Incas vénéraient le Soleil, la Pachamama, mais aussi le puma et le condor qu’on retrouve dans les masques et faisaient des offrandes de nourriture, de coca et de chicha (boisson de maïs fermenté) qui font encore partie des rites d’aujourd'hui.

 15072014-DSC_5105     15072014-DSC_0799 
La Virgen des Carmen sort prendre l’air 
             15072014-DSC_0785      16072014-DSC_097815072014-DSC_0003
Les icônes sont accompagnées de pain, de fruits

  15072014-DSC_0813    16072014-DSC_0954
Dans la procession, les statues sont précédées de danseurs, dont les costumes et les chorégraphies font références à des éléments de l’histoire du village.

15072014-DSC_5078                    15072014-DSC_0815

   15072014-DSC_5143         16072014-DSC_0956

16072014-DSC_0967
                   16072014-DSC_0968

16072014-DSC_0979         15072014-DSC_0082
Les “gros nez” comme les appelle Tobias sont des caricatures des grands cultivateurs de canne à sucre espagnols venus à la fois chercher la main d’oeuvre, vendre leur alcool et chercher les secrets des fermentations locales.

           15072014-DSC_0045         15072014-DSC_0846
Après les danses, les chevaux qui paradent au galop autour de la place; les meilleurs cavaliers ont l’honneur de porter les bannières et/ou de faire un tour de place avec un poulet sous le bras – là on n’a pas compris le symbole.

15072014-DSC_0859 
Le public est nombreux et très cosmopolite… 
15072014-DSC_0852            15072014-DSC_0862